Quelles sont les étapes pour organiser des obsèques ?

Publié le : 29 mars 20225 mins de lecture

Personne n’est préparé au décès d’un de ses proches. Même dans les situations où la personne souffre d’une maladie et devient invalide, personne n’ose penser à son décès. Il en est de même pour les personnes âgées. Aucun membre de sa famille ne veut planifier son départ. C’est tout simplement une douleur inimaginable. Toutefois, il est nécessaire de connaître les étapes d’organisation des obsèques.

Ce qui vous attend juste après le décès

L’organisation des obsèques regroupe plusieurs étapes, mais dans les 24 heures qui suivent, certaines d’entre elles sont à privilégier. Dès qu’un proche décède, un certificat médical est nécessaire. Pour l’obtenir, vous devez faire appel à un médecin pour faire constater le décès. Cette étape est réalisée par un médecin d’une clinique, d’un hôpital ou d’une maison de retraite si la personne s’y trouvait au moment de son décès. Dans le cas d’une mort accidentelle ou d’un suicide, les circonstances doivent être détaillées par un procès-verbal. Vous devez alors faire appel à la gendarmerie ou au commissariat de police. À l’aide de ce certificat de décès, vous pouvez déclarer le décès à la mairie de l’endroit du décès. Le livret de famille et une pièce d’identité seront aussi nécessaires. Il vous faut de nombreuses copies de l’acte de décès. Vous pouvez aussi faire appel à une agence comme guide décès. Les professionnels se chargent des moindres détails. Vous pouvez demander un devis obsèques pour déterminer les services inclus en fonction de votre budget.

Ce qui se passe dans la semaine du décès

Une fois les 24 heures passées, de nombreux cas peuvent se produire. Pour un individu décédé dans une clinique ou dans un hôpital, la dépouille doit être transportée dans une chambre funéraire ou chez lui. Il arrive que le corps soit également déplacé dans une chambre mortuaire. Mais en général, ce sont les pompes funèbres qui se chargent du transport. Ils peuvent directement faire une demande de crémation ou d’inhumation auprès de la mairie. Il est important de vérifier si un contrat d’obsèques existe. Vos dépenses seront allégées. Vous pouvez demander un devis obsèques auprès des spécialistes pour déterminer le budget nécessaire. Il est possible de faire des collectes en ligne pour demander de l’aide financière à vos proches. C’est aussi le moment de découvrir les dernières volontés du défunt. Certaines personnes souhaitent faire des dons d’organes ou un don de corps à la science. Le contrat indique aussi son choix d’obsèques. Vous avez jusqu’à six jours pour organiser les obsèques : à savoir la crémation ou l’inhumation.

Que se passe-t-il ensuite ?

Vous avez le devoir d’informer la banque du défunt de son décès pour le blocage de ses comptes. Afin d’alléger vos dépenses durant l’organisation des obsèques, il est vivement recommandé de vérifier s’il existe un contrat prévoyance. Il peut y avoir une rente à part le capital prévu pour les obsèques. Pour les défunts salariés durant leur vivant, vous devez informer son employeur de son décès afin de récupérer son solde de tout compte. La Sécurité sociale doit également être avertie afin de recevoir le capital décès. Il en est de même pour les autres organismes ayant un lien avec le défunt : service d’aide sociale du département, Pôle Emploi, Assurance maladie, CAF, caisses de retraite, etc. Il est aussi important de prévenir certaines personnes du décès de votre proche, notamment le centre des impôts du décès. S’il était propriétaire d’un bâtiment en location, il faudrait prévenir les locataires et vice-versa. Il faut aussi résilier chaque contrat souscrit par le défunt : assurance, téléphone, électricité, eau, etc. En cas de présence de succession, vous devez faire appel à un notaire.

Plan du site